Architecture végétale

Ceux pour qui l’écoconstruction est inscrite dans leur quotidien depuis plus d’une dizaine d’année pensent que le développement de la biodiversité est un nouveau défi qui s’impose à nous. Pour reprendre les mots de Jean-Louis Lagardère (Scop Nature Bois), « C’ est l’anticipation et l’adaptation à la réalité  pour cette question qui fait parti des nouveaux défis qui attendent l’humanité si elle veut réduire ses excès passés en comprenant mieux les échanges de la biodiversité. »

La question de transmettre et donner envie d’introduire plus amplement la biodiversité dans le bâtiment m’occupe depuis quelques temps.

Écologues et végétaliseurs proposent des techniques maintenant abouties mais il manque, pour les professionnels, la motivation, très vite supplantée par la question des coûts. C’est pourquoi j’essaie de comprendre comment il est possible avec des techniques simples et peu coûteuses de donner envie de développer le végétal dans l’habitat (je fais un appel à tous ceux qui ont connaissances de techniques reproductibles).

Dans mes recherches, j’ai trouvé peu d’exemples peu couteux. Mais de nombreux exemples de design végétal peuvent être adaptés et susceptibles d’apporter à nos façades des améliorations esthétiques considérables.

Il est plus facile, sans pour autant être aisé, pour découvrir ce qu’est l’architecture végétale,  de se diriger vers une architecture écologique hightech comme à Singapour, témoignage d’une préoccupation montante à la fois moderne et humaine,  pour un développement urbain « soutenable ».

On ne peut que s’étonner de voir combien l’idée d’accueillir le végétal  transforme le geste architectural. C’est d’abord la forme qui se trouve transformée, la verticalité se fait de plus en plus en spirale. C’est ensuite la matière qui interroge, composition de matières chaudes et froides pour la structure où la transparence est inévitable.

Le design végétal vertical transforme l’architecture qui se fait plus douce, parfois « organique », ou bien, mélange de lignes épurées et courbes végétales. Les murs végétalisés parfois trop rigides ou sophistiqués, sont remplacés par les lignes végétales mouvantes des jardins suspendus, des balcons faits de lianes, de jardins brise-vues où chacun peut jouer de son imagination…

Vu de l’intérieur ou de l’extérieur, le plaisir est partagé.

 

 

 

Laisser un commentaire